Logo du CLC

Centrale Lyon Cosmos

L'innovation au cœur de l'aérospatial

Hermès

Hermès est le résultat de la collaboration de trois projets d’études. Un pour l’électronique, un pour la structure, et un dernier qui fut chargé de réaliser un CanSat qui a pris place dans l’éjecteur qui avait été testé l’année précédente.
L’objectif d’Hermès était donc de larguer le CanSat à culmination. Ce CanSat, à la manière d’une sonde, devait se déployer au sol, puis prendre des photos et les émettre vers la station de base. La fusée embarquait en outre diverses expériences secondaires : détection d’apogée, mesure de vitesse, d’accélération, prise de vidéo.
Hermès a été finalisée lors du C’Space 2010 mais à cause d’une météo peu clémente (vent trop fort) elle n’a pu être lancée. Sa validation, à la suite d’une longue procédure de contrôles effectués sur le site de lancement pour chaque fusée destinée à voler, témoigne néanmoins de la réussite du projet.

Télécharger le document : Rapport PE électronique fusex Hermès.