Logo du CLC

Centrale Lyon Cosmos

L'innovation au cœur de l'aérospatial

Kinyongia Uluguruensis

Projet 2012 des vieux cons, Kinyongia Uluguruensis présente peu d'originalité si ce n'est un parachute "aérofrein" ou "banderolle" en lieu et place d'un parachute classique en croix ou en cercle. La raison est que les deux instigateurs du projet n'ont pas eu l'occasion de se voir pour réaliser la minif, l'un étant en Allemagne pendant que l'autre était à Paris. Ainsi, en à peine trois semaines, fort de leur expérience en minifusée un projet fut monté : réaliser une minifusée classique la plus simple possible, réutilisant des éléments connus et ayant fait leur preuve (minuterie standard, ouverture de la porte parachute par servomoteur...) et avec des matériaux facilement exploitables (corps réalisé à l'aide d'un tube en carton). Le pari fut tenu avec succès et la fusée réalisée un temps record (l'électronique réalisée en Allemagne ayant été envoyée par la poste et reçue juste avant le début de la campagne de lancement et intégrée sur place).

Le projet a été lancé avec succès lors de la campagne, le parachute se déployant parfaitement. Bien que freinant moins qu'attendu, la fusée atterrit sans présenter le moindre dommage.