Logo du CLC

Centrale Lyon Cosmos

L'innovation au cœur de l'aérospatial

Campagne de lancement 2009

Logo C'Space

Note : archives

Les billets présentés ci-dessous sont tirés du blog d'origine tenu par Romain et Valentin lors de la campagne 2009 et ont été rapportés ici dans un soucis de centralisation.
Vous pouvez retrouver le blog d'origine ici, avec en prime les photos illustrant les propos.

posté par Emile le 02/07/2013 à 0h00

Il y a 1 commentaire(s). Afficher

Super boulot Merlin !

Lucas, le 04/07/2013 à 0h00
______________

Jeudi 27 aout 2009 à 16h32 : Vol nominal

Notre fusée a effectué un vol nominal cet après midi, c'est à dire que l'ouverture du parachute et l'éjection du CanSat se sont parfaitement déroulées.

posté par Raymond le 27/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

H-13 ...

La nouvelle vient de tomber : nous sommes programmés pour voler demain matin.

posté par Raymond le 26/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Grand merci à la debug team !!!

Nous voulons d'ores et déjà remercier toutes les personnes (bénévoles de planètes-sciences et/ou membres de projets) qui nous ont aidés durant la campagne à mettre au point la fusée et a régler tous les petits ou gros soucis.

Mention spéciale à la debug-team composée de François et son KIWI qui nous a consacré une très grosse partie de la nuit d'hier (sur les problèmes de télécommunication).

Ainsi qu'à Jérôme qui a été notre contact planète-sciences pendant l'année.

posté par Raymond le 26/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Mercredi soir : fusée qualifiée

Bonne nouvelle : La dernière étape avant l'autorisation de vol (le vol simulé) a été validée ce soir. La fusée est donc qualifiée. Nous attendons juste la date et l'heure de lancement, que nous devrions connaître ce soir vers 23h.

posté par Raymond le 26/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Mercredi matin : Validation expérience, en attente pour le vol simulé

Le test de télémesure de mardi soir a révélé un certain nombre de problèmes. Nous avons passé toute la soirée à essayer de comprendre ce qu'il se passait, et malgré l'aide précieuse des bénévoles de planète-sciences, nous sommes allés nous coucher (à 1h30 du matin) sans avoir de solution. Pourtant, le microcontroleur envoyait correctement ses trames, le VCO était réglé précisément et toute la chaine semblait se comporter normalement, pourtant à la réception, nous ne retrouvions plus nos données.
La (courte) nuit portant conseil, nous avons rapidement progressé ce matin : tout d'abord le connecteur reliant l'antenne à l'émetteur s'est révélé plus que défectueux (l'âme du coaxial n'était tout simplement pas reliée), de plus le système de récteption de planète sciences posait aussi problème au moment du décodage des informations.
Nous avons donc maintenant validé les controles ayant trait à l'expérience. La dernière étape à franchir avant le lancement est le vol simulé, qui consiste à réaliser toutes les opérations nécessaires au vol, sans mettre la fusée en rampe. Nous espérons pouvoir le faire rapidement, mais les controleurs ont beaucoup de travail, donc la patience est de mise.

A suivre...

posté par Raymond le 26/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Mises au point : Débuggage PIC, fixation accus ...

Au menu de cette journée :

Entrée :
Fixation des accus sur filet de mousse

Plat principal :
Débuggage du microcontroleur de la carte mère, le capteur de vitesse donnait des valeurs erronnées à cause d'un problème de conversion de données (8bits / 16bits). La sauvegarde sur la mémoire flash dépassait parfois sur les emplacements mémoire du programme principal, et provoquait ainsi des plantages irréguliers.
Ajout d'une fenêtre dans la peau pour faciliter l'accès et la programmation du PIC.

Fromage :
Etalonnage des capteurs, l'accéléromètre se comporte comme attendu, cependant le tube de pitot est victime de fuites d'air, nous attendons pour l'instant que le joint sèche pour recommencer les essais.

Dessert :
Tests télémesure à venir dans la soirée.

posté par Raymond le 25/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Contrôles : méca & récup validés

Avec les bénévoles de Planète-Science, nous avons pu valider la mécanique et la récupération via parachute.

Pour cela nous avons eu à changer le parachute (utilisation de l'ancien, plus grand), ajouter des saute-vents au niveau des ouvertures...

De plus, nous avons mis en place l'accéléromètre, et réglé les derniers soucis des capteurs. Nous avons également complété le tableau de contrôle avec quelques DELs supplémentaires temporisation séquenceur activée...).

Il reste quelques soucis sur le PIC (conversion analogique/numérique défaillante), cependant ils ne remettent pas en cause la capacité de la fusée à voler.

posté par Raymond le 25/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Premiers contrôles

Les derniers centraliens sont maintenant arrivés, ainsi que Francis du PE de l'année dernière, venu nous assister. Hier soir on a eu un début de contrôle sur l'électronique où on nous a indiqué toute les petites modifications apparentes à effectuer.
Ce matin le contrôle mécanique a eu lieu, et ce fut un franc succès.

Pour illustrer la bonne tenue mécanique de la fusée, sa flèche était largement inférieure à 1%.

Par la suite, on a corrigé un problème de câblage du tube de pitot, reprogrammé le PIC suivant les indications données par le contrôleur (notamment envoyer le maximum de trames via la télémesure) et ajouté quelques DELs.
L'utilisation d'un système de simulation avancée a donc été mis au point.

Pour finir parmis les nombreux club participant à l'évènement venus des 4 coins de la France, de plus en plus de japonais s'installent, et le taux de travail dans l'atelier ne fait qu'augmenter.

posté par Raymond le 24/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Retard pour la qualification

Après un espoir de début de qualification ce matin, diverses choses ont retardé le tout. Nous avons mis plus longtemps que prévu à fixer le tube de Pitot, puis lors d'un montage complet de la fusée, nous avons découvert un faux contact nécessitant de la redémonter. Cependant, ce test nous a permis de vérifier les fonctions vitales, qui marchent toujours correctement.

Lors du deuxième remontage, un test anodin de l'émetteur Kiwi par un membre de Planète Sciences nous a permis de déceler une anomalie que nous avons du corrigerpendant un certain temps, mais une finalisation est encore nécessaire.

Nous avons ensuite demandé à valider la mécanique, mais les controleurs étant très occupés, nous avons perdu (beaucoup) de temps à attendre, avant de nous rabattre sur un début de qualification en électronique, dont la première partie est plutôt administrative (définition de projet, plans divers, tableaux d'avancement,...).

Nous avons aussi eu le droit à une petite demi-heure d'activités organisées par Planète Sciences pendant la soirée pour nous détendre.

posté par Raymond le 23/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Fin de la préparation pour la qualification

Depuis l'arrivée d'Artem hier soir, de nombreux petits désagrément sont apparu, ainsi que leur résolution. On peut citer comme exemple le réajustement des trous de la plaque de contrôle (interrupteurs et diodes), quelques court-circuits (carte séquenceur parachute, carte mère...), la fixation de l'antenne sur le pitot, la bague de centrage trop serrée pour laisser passer le propulseur, création d'un chanfrein pour faciliter l'enclenchement du doigt dans l'éjecteur de cansat....

D'autres points ont également été réglés comme l'effet négligeable des joints des peaux, notamment au niveau de l'éjecteur, et la fixation de la porte du parachute. La coiffe a aussi été fixée, et le logo de l'école décore à présent notre fusée.

D'autre part, après une courte nuit de moins de 5h, certains centraliens ce sont accordés un peu de repos !


Très bientôt, les qualifications...

posté par Raymond le 23/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Installation et début des travaux

Arrivés le samedi midi à la base de lancement, les quelques membres du CLC déjà présents commencent à préparer le terrain. Il faut ainsi remonter la fusée, fixer les aillerons et resserrer les vis.

Premier club à commencer à travailler, les centraliens ne chôment pas, et ne s'arrêtent plus.

Après avoir consulté un contrôleur, il y avait un petit souci au niveau du Kiwi (gestion de la masse) ainsi qu'au niveau de l'antenne à brancher correctement. Ces problèmes sont maintenant résolus.
Nous avons eu le temps aujourd'hui de règler la temporisation du VCO, de câbler tous les switchs, de préparer le panneau de contrôle.

Il reste ainsi à finir le panneau de contrôle, à fixer la case parachute (jeu dans le maintient de la porte depuis le transport), à connecter encore quelques diodes, à brancher le tube de pitot, tester l'accéléromètre (la carte précédente ne marchait plus) et à optimiser la carte mère.
Dans la mesure du possibble, nous essayerons de commencer les contrôles demain.

posté par Raymond le 23/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Evolution du projet : juillet-août

Etant donné l'état d'avancement à la fin juin, nous nous sommes revus pendant les mois de juillet/août, au local de Planète Sciences à Ris-Orangis. Nous en avons profité pour paufiner l'intégration des cartes dans la case électronique, et les deux/trois problèmes qui restaient sur la partie mécanique.

posté par Raymond le 21/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.

Présentation du projet

Le cadre du projet

Une fusée expérimentale est une fusée d'environ deux mètres de haut, conçue la plupart du temps par des étudiants et embarquant obligatoirement une expérience scientifique. Le but des lancements de fusée est plus que le simple décollage, mais la réalisation d'expériences scientifiques en vol. Le lancement s'effectue durant une campagne annuelle encadrée par planète sciences en partenariat avec le cnes. Les fusées doivent répondre à un cahier des charges précis pour avoir l'autorisation de lancement.

Notre projet

L'expérience principale de notre fusée est de tester l'éjecteur de « CanSat » (Un CanSat est une petite sonde de la taille d’une canette, réalisant des mesures lors de sa descente) conçu par des étudiants de notre école il y a deux ans. Nous effectuerons également des mesures d'accélération à l’aide d’un accéléromètre, et de vitesse grâce à un tube de Pitot afin d'étudier la possibilité de détecter l'apogée du vol de la fusée pour déclencher l'éjection du CanSat au moment optimal.

posté par Raymond le 20/08/2009 à 0h00

Il n'y a pas encore de commentaires.